top of page
  • Photo du rédacteurLa Rédaction

Rencontre avec Alain Pichon

Alain Pichon, Président du Conseil Départemental de la Vienne.


Monsieur le Président, pouvez-vous nous dire pourquoi vous avez souhaité accueillir la cérémonie des D d’Or 2023 ?

Dès lors qu’il s’agit de m’engager pour mettre en lumière les politiques départementales et l’action des élus départementaux j’estime qu’il faut être au rendez-vous et qu’il faut jouer collectif pour montrer ce que nous sommes capable de mettre en œuvre pour nos territoires. Cette cérémonie va permettre de réunir les Départements et de donner un coup de projecteur sur les innovations locales de nos collectivités, partout en France. Quel plus beau lieu que le site du Futuroscope pour parler « innovations territoriales ». La Vienne est, depuis René Monory, dont nous fêtons le centenaire cette année, une terre de projet et d’innovation. Le Parc du Futuroscope vient d’ailleurs d’obtenir récemment le prix de la meilleure attraction du monde pour « chasseurs de tornades » et il ouvrira un Aquascope et des Ecolodges dans les prochains mois.


Qu’attendez-vous de cette cérémonie ?

Cette cérémonie doit pouvoir mettre en avant, une nouvelle fois, le rôle primordial des Départements et notre engagement pour la proximité. Les Départements sont les garants de l’équilibre territorial. Nous agissons, par nos compétences, dans le quotidien des habitants, à tous les âges de la vie. Nous sommes les premiers partenaires des collectivités dans leurs projets, les premiers soutiens de la vie associative locale. L’échelon départemental est celui des solutions. Avec la commune, ce sont deux échelons indispensables à la démocratie locale. Faire briller nos Départements c’est faire briller l’action publique de proximité et c’est le sens de cette cérémonie.



Quel message souhaitez-vous adresser aux présidents des Départements de France ?

J’invite mes collègues et leurs équipes à venir découvrir notre territoire pour une belle occasion. Une occasion de montrer notre attachement aux territoires. Je voudrai qu’à cette occasion, avec mes collègues, nous appelions à nouveau l’Etat à se servir des Départements et de leurs élus pour construire ses politiques, pour retrouver le sens du terrain, insuffler de nouvelles ambitions dans les territoires et pour la France. La verticalité du pouvoir doit être inversée, Paris doit s’inspirer des initiatives locales pour développer des politiques nationales. Nous sommes toujours au rendez-vous, en particulier face à l’augmentation des dépenses sociales, mais nous ne devons plus dépendre des dotations de l’Etat. « Départements de France », autour de son Président est engagé dans ce combat, montrons une nouvelle fois qu’unis nous sommes plus forts et que l’entraide est notre ADN. Nous sommes tous des militants de la République des territoires et notre Ministre de la cohésion des territoires doit aussi être un Ministre de la cohérence pour nous laisser agir et retrouver la confiance de nos concitoyens.


Propos recueillis par : Jean-Philippe Delbonnel, Président du Groupe Delbo Presse et Olivier de Brabois Rédacteur en chef du Journal des Départements


Crédits photos : Conseil Départemental de la Vienne


Comments


bottom of page